Économies d’énergie : Voltalis et l’effacement diffus

Économies d’énergie : Voltalis et l’effacement diffus

521
0
PARTAGER

Entretien, rénovation, domotique et gestes simples sont des réflexes à adopter pour réaliser des économies d’énergie. Néanmoins, il existe d’autres solutions qui se basent sur des concepts innovants et originaux tels que l’effacement diffus.

Voltalis et l’effacement diffus

Fondé en 2006, Voltalis est un producteur indépendant d’électricité à l’origine de l’effacement diffus. Ce procédé consiste à mieux répartir les besoins énergétiques en fonction de la demande. La production n’étant pas forcément proportionnelle à la consommation (ou inversement), la société a développé un moyen pour réduire les dépenses globales d’électricité. Celui-ci limite ou suspend pour de courtes durées l’alimentation de certains appareils tels que les radiateurs, chaudières ou climatiseurs. À l’aide d’un outil de gestion à la demande, ces coupures s’effectuent de manière coordonnée sans influer sur le confort ou l’usage des installations.

Résultats et avantages de l’effacement diffus

L’objectif premier est de réaliser des économies d’énergie à titre individuel et sur une échelle globale. Entreprises et particuliers peuvent diminuer leur coût énergétique de près de 15 %. Sur le réseau, ce sont près de 500 mégawatts redistribués. Au-delà d’un réseau électrique plus stable, les conséquences sur l’environnement sont également amoindries, en évitant la surproduction de centrales ou l’utilisation de chauffages d’appoint. L’électricité n’étant pas stockable en grande quantité, l’effacement diffus se présente donc comme une solution pratique et responsable pour limiter le gaspillage et la surconsommation.

Quelles perspectives d’avenir ?

Près de 100 000 foyers français sont équipés du boîtier Voltalis. Un chiffre en constante augmentation avec un marché potentiel de plus de 7 millions de foyers ; chacun peut espérer économiser 250 € par an en électricité. Si cette solution s’inscrit dans un processus de développement durable, elle répond également à des besoins croissants en matière d’électricité. Flexible et peu coûteux, l’effacement diffus peut se révéler un complément ou une alternative aux énergies renouvelables en Afrique, notamment pour le secteur industriel ou pour les résidences de particuliers.

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE