Qu’est-ce que la filière plasturgie et composites ?


La filière de la plasturgie et des matériaux composites touche de nombreux aspects de la vie quotidienne et professionnelle. Afin de s’adapter aux tendances du marché et aux évolutions techniques, elle fait preuve d’innovation. Cela vaut aussi bien pour sa production que pour la promotion des savoir-faire mis en œuvre. Retour sur un secteur particulièrement dynamique et vecteur d’emplois.

La plasturgie et les composites : un cœur de métier central pour de nombreuses activités

Les plastiques et matériaux composites occupent une place essentielle dans l’économie nationale. À titre informatif, elle génère un chiffre d’affaires annuel d’environ 30 milliards d’euros, et emploie plus de 120 000 salariés. La variété des produits fabriqués et les compétences afférentes couvrent plusieurs domaines, en particulier le secteur industriel :

  • les constructeurs automobiles ;
  • l’agroalimentaire ;
  • la construction et le BTP ;
  • la santé et la pharmacologie ;
  • l’aéronautique…

De la conception de plastique technique à l’entrée en production de pièces en grandes séries, les demandes sont nombreuses, et nécessitent des équipements de pointe. Par exemple, des thermoformeuses, des presses à injection, ainsi que des imprimantes 3D.

Faire face aux enjeux et aux évolutions du secteur

Afin de limiter le gaspillage des ressources naturelles, la filière de la plasturgie et des composites adopte également des valeurs écoresponsables. Il ne s’agit pas uniquement d’entretenir son image de marque, mais de proposer de véritables alternatives, à même de s’inscrire dans un processus de développement durable.

Cela passe par la sensibilisation des interlocuteurs du marché, et la valorisation de matières plastiques recyclées. Essentiel pour mettre en place une économie circulaire, de l’écoconception à la revalorisation, sans oublier les différents processus de production.

Rencontrer, promouvoir et recruter : une filière dynamique qui multiplie les actions de communication

La mutualisation des compétences et des moyens des différentes entreprises permet au secteur de la plasturgie et des composites d’anticiper les tendances à venir. Le fait d’intégrer un réseau est idéal pour suivre des formations dédiées aux nouvelles techniques de mise en œuvre. Organisées de manière régulière, les congrès et conventions collectives de la plasturgie demeurent un moyen de communication incontournable.

Elles présentent plusieurs atouts concrets pour valoriser son savoir-faire, tisser des partenariats et développer son activité sur d’excellentes bases. Il s’agit également d’un très bon levier d’optimisation lorsqu’on souhaite recruter de nouveaux talents. Avec près de 17 000 postes à pourvoir, la filière recherche des profils variés, comme des technico-commerciaux, des responsables HQE et des ingénieurs.