CHST : les consignes à respecter concernant l’utilisation d’un pont élévateur

CHST : les consignes à respecter concernant l’utilisation d’un pont élévateur

305
0
PARTAGER

Les ponts élévateurs hydrauliques qui servent  notamment à faciliter le travail des garagistes dans la maintenance des poids lourds (car, cabine poids lourd, bus, etc.) doivent avoir une conception robuste et un chemin de roulement parfaitement stable pour être utilisé de façon sécurisée. Mais ce ne sont pas les seules consignes de sécurité à respecter.

Zoom sur les règles de sécurité préconisées par le CHSCT, dans le but d’éviter les accidents de travail graves.

Quelles consignes de sécurité suivre lorsqu’on utilise un pont élévateur pour poids lourd ?

En plus d’avoir un pont élévateur poids lourd robuste et totalement sécurisé, certaines règles de manipulation et d’utilisation sont à respecter, comme :

– Connaître les charges maximales à respecter pour une utilisation en toute sécurité (même démarche que celle concernant l’utilisation des chandelles, également appelées béquilles de sécurité ou béquilles de calage). Cette information est en général indiquée sur la plaque signalétique du fabricant.

– Positionner le véhicule de façon appropriée et sécurisée afin que son centre de gravité soit équilibré sur le pont d’élévation.

– Avant de soulever le poids lourd grâce au pont, vérifier que la hauteur sous plafond soit suffisante.

– Fermer les portes, le coffre et le capot avant de monter le véhicule. Vérifier également qu’il n’y ait personne dedans avant d’utiliser le pont.

– Vérifier tous les composants du pont élévateur avant chaque utilisation.

L’utilisation de ce type de pont qu’il soit mobile ou non, nécessite le port d’un équipement adapté. Une tenue de protection individuelle est nécessaire : casque rigide, lunettes de protection voire protecteur facial afin de se protéger des pertes de liquide ou des fuites éventuelles.

Les choses à ne pas faire en cas d’utilisation d’un pont d’élévation

Maintenant que nous avons vu ce qu’il fallait faire, intéressons-nous plus en détails à ce qu’il ne faut pas faire dans le cadre d’une utilisation professionnelle d’un pont élévateur :

– Ne pas s’éloigner des commandes du pont en cas d’utilisation.

– Ne pas bloquer le levier de blocage de sécurité.

– Soulever le véhicule en équilibrant les deux côtés du pont. Il ne faut bien entendu pas soulever qu’une seule extrémité sous peine qu’il se décroche et qu’il glisse.

– Ne pas descendre le pont élévateur pour le poser sur des crics. Mieux vaut bien ajuster la hauteur des crics afin qu’ils supportent correctement le poids du véhicule en réparation.

– Utiliser des adaptateurs de levage adaptés plutôt que des dispositifs improvisés et de fortune qui ne sont pas sûrs pour ce type d’usage.

– Ne pas chercher à stabiliser le véhicule une fois le pont d’élévation monté. Il faut bien entendu le faire au sol pour plus de sécurité pour ceux qui manipule la plateforme de levage mais également pour le véhicule en lui-même bien entendu.

Pour plus de détails sur les règles CHSCT à suivre, rendez-vous sur le site http://www.cchst.com pour consulter le dossier complet.

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE